11 décembre 2015

Décembre 2015 – Le climat est aux troubles

Hydrocarbures EN GASPÉSIE

BLOQUONS-LES

1. Nouvelles tache d’huilesques

Bonjour gensses Tache d’huilesques,

Gros mois encore une fois! (mettons ça sur le dos d’El Nino tiens)

Tache d’huile a pris part à une action dans le cadre de la COP 21, à déposer une pétition sur le transport ferroviaire, et a déposé un mémoire en personne dans le cadre de l’ÉES à Gaspé.

Concernant la gestion du LET de ST-Alphonse, des rencontres citoyennes ont eu lieu dans plusieurs des municipalités des 2 MRC clientes du LEt dans le but de sensibiliser la population aux problèmes des rejets toxiques déversés dans la petite Bonaventure. EVP et Tache d’huile ont aussi assisté à la rencontre des maires dans les 2 MRC. Les élu-e-s municipaux sont ouverts à améliorer la situation mais peu enclins à investir dans le compostage les ristournes que le LET leur verse. Une stratégie sera établie en 2016 pour continuer les pressions et modifier la composition du comité de vigilance. Le Conseil de l’eau fait des démarches pour intégrer la Petite Bonaventure dans le suivi des rivières surveillées.

Oh oui : la commission sur le projet de loi 56 sur le lobbying est re-remise! Il est toujours temps de mieux le comprendre par cette vidéo lancée par le Réseau québécois des groupes écologistes

Sur ce, nous vous offrons de bon coeur une synthèse de l’actualité hydrocarbures, au Québec et aux alentours de ces dernières semaines: mieux comprendre pour mieux agir…

2. Synthèse de l’actualité

D’abord en théâtre : Les consultations publiques de l’ÉES sur les hydrocarbures, qualifiées de bidon, ont eu lieu malgré l’absence de plusieurs études clés, alors que plusieurs études sont jugées biaisées:. De nombreux groupes déplorent la précipitation et le manque de vision du gouvernement du Québec et exigent un véritable débat de société sur la transition énergétique et des écolos provoquent un malaise, y soulevant des vices de procédures aussi décriés par la Ligue des droits et libertés. On a eu droit a un magnifique témoignage en rimes croisées depuis les îles qui ont manifesté leur refus en masse. Jacques Tétreault du RVHQ souligne la détermination du mouvement citoyen et on nous offre une partie de la séance de Bécancour. Pour les autres eh bien sachez que le gouvernement a été trop cheap pour la vidéo mais l’audio est quelque part paraît-îl… Nous savons qu’à Gaspé la municipalité demande à nouveau la tenue d’audiences du BAPE mais dès le lendemain, non sans une certaine arrogance, Pétrolia relance les travaux sur le site de Gaspé ce qui fait réagir Manon Massé (entre autres…)

Jeu : avez-vous vu passer la Semaine de l’efficacité énergétique ? Nous non plus…c’était juste après l’ÉES. Ahlala, que d’humour. Tiens vu que c’était facile, On peut toujours se demander : Votre ville est-elle menacée par la montée des océans?

INSOLITE et à démêler : Le premier ministre Couillard a indiqué que le gaz naturel n’était qu’un « élément de transition » vers une économie « décarbonisée »,Il compte sur des avancées technologiques plus rapides que prévu (ouain, c’est du solide ça) pour y arriver et condamne le projet pétrolier sur Anticost, pourtant surtout du gaz apparemment ) ce qui le fait bien paraître à Paris tout en soutenant l’extraction de gaz en Gaspésie, sans BAPE ni garantie de non fracturation, on y reviendra. (NB : Gaz Métro et sa verte campagne fait la belle part aux fausses vérités alors que des écologistes s’en prennent aux pubs de Gaz Métro. (voir l’animation à 1:03))

Ainsi, c’est comme un cadeau qu’on nous l’annonce que Gaspé et Sandy Beach aient été choisis pour amarrer tant que cela durera une usine flottante de liquéfaction de gaz de 110 mètres de long et un gazoduc de 58 kilomètres. Un projet qui fera prospérer l’ensemble de la MRC La Côte-de-Gaspé(SIC) ! On parle de la pointe de l’iceberg ! Mieux encore : Les risques sont nuls dit le promoteur, alors que le projet de TUGLIQ à Gaspé devrait être soumis au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement afin d’avoir un autre avis, mais c’est maintenant la norme: *Un autre projet nous est imposé sans consultations, sans études indépendantes, et sans transparence. Non, je ne vous parle pas encooore de la cimenterie, ni d’Orbite, ni de Junex ni de Petrolympic ou de Mundiregina. Comment pourrait-on, de toute façon, justifier le fait de questionner Tugliq alors que Petrolia a bénéficié de tant de largesses et de complaisance? Comment pourrait-on juger le fruit sans voir l’arbre qui l’a produit? demande Bilbo Cyr.

Mais pour dire, avec les propos de M. Couillard Là les tenants du pétrole et du gaz capotent un peu, son même incrédules, mais l’IRIS nous invite à regarder au-delà des belles paroles

Vraies affaires : Réunis dans le cadre de la conférence annuelle de l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ), plusieurs membres ont accueilli avec grande satisfaction la confirmation du gouvernement du Québec de publier d’ici six mois divers cadres législatifs et réglementaires susceptibles de soutenir le développement de l’industrie québécoise du gaz et du pétrole. Pétrolia compte fracturer le sous-sol de l’île d’Anticosti en 2016. Rien qui sort sur Junex qui explore activement certains secteurs tels les grès et calcaires récifaux siluriens de la Baie des Chaleurs et des grès et carbonates cambro-ordoviciens du Front taconique(on s’expliquera ça une autre fois, mais ça doit être les forages horizontaux à Galt…).

COP21 ET TRANSITION et CHANGEMENTS CLIMATIQUES (outre Couillard)

NB : Il sera vraisemblablement impossible de parler de tout, on a fait une sélection au mieux mais sommes conscient-e-s des lacunes)

Soulignons d’abord l’état de non droit qui a cours actuellement en France suite aux attentats, qui fait que les 40 marches pour le climat ont été interdites et des écologistes sont assignés à résidence, que l’on souhaite chez certains une rencontre «réduite à la négociation». Mais encore. À la foire des commanditaire, des militant-e-s sont expulsés pour leur prise de parole (aussi. un collectif d’artistes détourne 600 affiches publicitaires pour dénoncer la «schizophrénie» des sponsors). Plus proche mais s’inscrivant dans l’élan des nombreuses mobilisations en cours malgré tout, mentionnons les 25 000 personnes réunies à Ottawa, et des citoyen-ne-s appuyé-e-s par Tache d’huile et Environnement Vert Plus qui ont posé des actions symboliques touchant des acteurs locaux de l’accélération des bouleversements climatiques. Il s’agissait de dénoncer les projets d’exploitation des hydrocarbures en Gaspésie et le transport du pétrole bitumineux vers Belledune. Les deux organismes ont mis l’accent sur l’urgence de la transition énergétique.

Du côté du gouvernement canadien, l’espoir est-il justifié avec Trudeau? Est-ce un «rebranding» ?Peut-il vraiment assurer la protection des milieux naturels ? Certes, Ottawa permet de nouveau aux scientifiques de parler librement aux médias: c’est somme toutes de base. Son discours face aux Premières nations dans le cadre de la COP21 semble encourageant Même la finance des « technologies propres » (sujet à débat) en doute. D’autre part, des avocats interpellent le Premier ministre sur l’obligation d’agir du Gouvernement du Canada dans la lutte aux changements climatique alors que le climat aurait pris un air d’aller et qu’Ouranos nous offre une synthèse des connaissances sur les changements climatiques au Québec sous le signe de l’adaptation (qui ignorera probablement les enjeux de genre, pourtant criants à cette COP21. Si l’enjeu est écologique, il est avant tout humain. D’ailleurs, une centaine d’États veulent une cible plus ambitieuse et les experts demeurent sceptiques.

Certains vont vers un fiscalité verte (peut-être pas progressiste puisque même Leitão songe à imposer des écotaxes) alors qu’au Québec et ailleurs il est demandé de ne plus investir dans les énergies fossiles pour mieux lutter contre les changements climatiques, considérant les 450 milliards de dollars par année de subvention à l’industrie pétrolière des pays du G20. On en est loin avec Ressources Québec qui conclut encore un placement privé dans Pétrolia Inc.Pour ce qui est de la cimentrie et ses GES face au marché du carbone, il y a débat alors que certains disent que ça coûtera 600 millions d’autres qu’ils exagèrent, mais chose certaine, on aurait pas ce problème avec du soutien à la construction de souveraineté alimentaire régionale…entéka.

Comme un grand nombre de personnes, Pierre Rabhi reproche beaucoup à la COP21… » et Naomi Klein affirme qu’i «Il faut être fou pour croire aux conférences climat». M. Goldtooth, directeur du Indigenous Environmental network nous met aussi en garde contre les fausses solutions qui passent de la géoingénérie au nucléaire aux illusions végétaliennes(débat). De perspectives plus radicales, des camarades posent des questions alors que des perspectives anti-racistes sont mises de l’avant. Et tiens une suggestion de lecture : Décroissance et puisqu’il faut rire même quand c’est pas très drôle, « La COP21, c’est génial » , Même Radio-Can y va d’une météo du 6 decembre 2050

Alors que les bouleversements climatiques menacent 700 millions d’enfants, aux États-unis, des enfants gagnent un procès pour protéger le climat et Spécial cute et touchant (pour vrai ) des Enfants du monde pour un accord sur le climat, en musique depuis une école primaire située au Québec.

FERROVIAIRE :

Commençons par une bonne nouvelle : l‘Ordre des ingénieurs met un terme à son enquête sur les « observateurs » du rail. Du côté de Mégantic, on trouve encore des traces de contamination dans la rivière Chaudière alors que Les sols décontaminés de Mégantic iront sur les haldes de Black Lake et on dit que la décontamination est terminée. Aussi, puisque le gouvernement ne peut poursuivre la MMA, qui est en faillite, Québec poursuit le Canadien Pacifique pour 409 millions $ Parlant millions, Les avocats du recours collectifs ont vu leurs honoraires confirmés

Ceci dit, force est de reconnaitre que ça ne s’améliore pas, et le nouveau ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, jure qu’il fera de la sécurité ferroviaire une «priorité» durant son mandat et qu’il pourrait même resserrer la législation(on retient notre souffle). *Rions un peu *: Des résidants du quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal, ont reçu un avis les prévenant d’un «danger imminent» relié au transport de matières dangereuses par train dans leur secteur, mais les autorités affirment qu’il n’émane pas d’eux

Enfin, le groupe citoyen « Non à une marée noire dans le Saint-Laurent » dépose sa pétition sur le transport ferroviaire de pétrole, particulièrement le projet de Belledune, à l’Assemblée nationale. Lors du dépôt, des citoyen-ne-s de Sorel-Tracy aux prises avec le projet Kildair et des citoyen-ne-s de Lac-Mégantic sont venus souligner que le Québec ne doit plus jamais revivre une pareille tragédie. De plus, des membres de plusieurs groupes étaient aussi présents dont Convoi-Citoyen(site en construction!), Tache d’huile, le RVHQ et Regroupement citoyen contre les bitumineux et pour le développement durable. Ces derniers sont tous concernés et impliqués par le dossier Chaleur Terminals. (voir le point de presse) Et nouvelle demande de BAPE : Rivière du Loup!

Côté pipelines, on a probablement un gros scandale sur les bras. En effet, Une entente secrète entre des groupes environnementaux et des compagnies pétrolières marque la fin d’une époque. Cela rapelle à plusieurs l’entente sur la forêt boréale, décriée par des nombreuses organisations, mais dans le cas de cette entente de collaboration sur le pétrole, on voulait garder le secret… Des débats sont à venir, incitant peut-être à revoir les bases d’alliances..

Soulignons la publication d’un rapport accablant pour le Québec et le Canada sur les sables bitumineux et le grand succès de la sortie du documentaire Pipelines, pouvoir et démocratie

LIGNE9

action ligne 9

Que d’action! Des activistes s’enchaînent à une valve d’Enbridge, procédant à la fermeture et au blocage, faisant cesser le flot pour une dizaine heures et mettant en relief le plan d’urgence plutôt lent de la compagnie. Coïncidence? La même journée, les actions d’Enbridge chutent de 8%. Des arrestations ont eu lieu mais tout le monde est maintenant libéré. Rachel Thevenard à entamé une course tout le long du tracé du pipeline, en appui à une poursuite a par ailleurs été lancée par les Chippewas. Nouveau site pour saisir l’ampleur de l’horreur : LIGNE9.INFO:« Quand est-ce qu’on meurt ? ». La section « mobilisation » du site fait une revue et un suivi de la mobilisation sur de cet enjeu alors que plusieurs groupes de la société civile et des Premières Nations demandent l’arrêt de la ligne 9 d’Enbridge. (gâtez vous, un lien vers Les francs-tireurs sur le dossier, ce sera pas souvent ici…)

(oh, inspiré-es par l’action directe? soutenez les activistes de Val-Jalbert!

ÉNERGIE eST : TransCanada garde le cap et avait organisé des «soirées portes ouvertes» qui se sont butées à des gensses informées et organisées, comme un mur social, Particulier, les villes seraient intimidées par TransCanada. Reprochant à l’entreprise de vouloir diviser pour régner, Terrebonne refuse désormais de la rencontrer mais rassurez-vous : Labeaume croit de moins en moins au projet de TransCanada qui renonce à la construction d’un port au Québec…s’il le dit, il a ben eu un amphithéâtre (sic). Dans les environs, notons que Transcanada tient à sa traversée même si la municipalité s’y oppose et que le site choisi est en plein coeur d’une réserve naturelle reconnue. Aussi, Elsipogtog se joint aux autres Premières nations contre ÉnergieEst, un jalon de plus dans la mobilisation autochtone face aux hydrocarbures

SuD et OUEST

Trudeau demande un moratoire sur le trafic pétrolier (oui oui), et à Burnaby, la Ville a perdu en Cour et devrait payer les frais de la Compagnie. (Les promesses de Trudeau ne touchaient pas le TransMountain pipeline…) Matière à réflexion, l’équivalent de 10 Keystone XL ont été construits aux States sans trop de chichis, ce qui fait penser que ce n’était pas un enjeu clé, malgré la joie de le voir refuser.

Côté contaminations, le déversement (d’égoûts)permet de constater à quel point le Saint-Laurent est contaminé alors qu’à Québec, la première source d’eau potable dans un état dramatique et des chercheurs s’inquiètent pour la santé du lac Saint-Pierre. Aussi, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) poursuit Hydro-Québec dans le dossier du déversement au port de Cap-aux-Meules en septembre 2014. L’oléoduc qui relie le port à la centrale thermique qui approvisionne les Îles-de-la-Madeleine a laissé écouler 100 000 litres de diesel. Enfin, « bonne » nouvelle : l’ONE ordonne à une filiale de TransCanada d’arrêter de forer sous l’Athabasca après quatre incidents distincts. Encore dans les bonnes nouvelles (surfons) et la nation Pied Noir gagne en Cour contre le forage sur leur territoire.

EXCELLENTE nouvelle du côté de la défense de l’eau, alors que 291 municipalités dans 71 MRC et Agglomération et représentant 821 700 citoyens et citoyennes ont adopté la Requête commune qui demande une dérogation au règlement provincial sur autorisation du ministre David Heurtel pour imposer des normes plus sévères de protection de l’eau potable sur leurs territoires respectifs.

3. Revue de l’actualité novembre -un peu décembre- 2015

HYDROCARBURES AU QUÉBEC:

Enjeux socio-économiques:

Une entente secrète entre des groupes environnementaux et des compagnies pétrolières marque la fin d’une époque: « Pour les écologistes traditionnels, c’était un peu comme découvrir que Amnesty International avait ouvert sa propre aile dans la prison de Guantanamo. » Voilà comment Naomi Klein décrit la décision de Conservation de la nature de permettre des forages pétroliers sur des terres que l’organisme protège en fonction de l’habitat d’un oiseau menacé, en 1999.

The Collaborative Model Takes Root in Alberta’s Tar Sands : Are we not noticing something far more troubling than previous backroom negotiated deals? This time around the deal was not to be public at all. Ever. It stands to good reason that since this one was not to be released specifically, perhaps there are others as well.

Semaine de l’efficacité énergétique – du 22 au 28 novembre 2015

L’écolo pragmatique: Jean-Marc Jancovici n’est ni un philosophe, ni un sociologue, ni un intellectuel médiatique. Il n’a pas écrit de livre sur l’évolution de l’humanité et la « révolution » écologique. Il ne milite pas non plus dans un groupe de pression.

Le Canada, ce faux leader: Le Canada n’est pas le meneur qu’on imagine en matière de technologies propres. Et pour rattraper le retard accumulé, ses entreprises ont besoin d’investissements massifs, à la fois publics et privés.

Le Québec est un leader, vraiment?: Alors que certains secteurs, notamment l’industrie, ont fait des efforts importants de réduction, les indicateurs en transport indiquent des tendances contraires aux objectifs

Un nouvel ennemi: le dénialisme: Le mot désigne le refus systématique, buté et doctrinaire, de certains faits avérés; même de certaines théories pourtant admises par la communauté scientifique (ou à tout le moins considérées comme très probables).

Enquête sur un don de 2,25 millions $ d’Enbridge à l’Université de Calgary: Un expert indépendant enquêtera sur un don de 2,25 millions $ que la compagnie pétrolière Enbridge a fait à l’Université de Calgary, en raison de craintes relatives à l’influence de l’entreprise sur l’établissement.

Ottawa permet de nouveau aux scientifiques de parler librement aux médias: Le directeur de l’Institut océanographique de Bedford, en Nouvelle-Écosse, Alain Vézina, confirme que les scientifiques de l’Institut sont désormais autorisés à parler librement aux médias, ce qu’ils ne pouvaient pas faire sous le gouvernement Harper. Selon The National Observer, la directive proviendrait tout droit de Pêches et Océans Canada.

Investissement Québec financera une minière chinoise pour 100 millions de $$$. La même compagnie qui a embauché Philippe Couillard il y a quelques années!

Désinvestir, pour lutter contre le réchauffement: Ne plus investir dans les énergies fossiles pour mieux lutter contre les changements climatiques : c’est l’objectif d’un mouvement international qui prend de l’ampleur à l’approche de la conférence de Paris sur le climat​.

Leitão songe à imposer des écotaxes: Le ministre des Finances, Carlos Leitão, veut verdir les « comportements » des Québécois au moyen de nouvelles « mesures écofiscales » : des « incitatifs » et des « incitatifs négatifs ». « Il ne faut pas avoir peur des mots », a-t-il lancé.

450 milliards de dollars par année de subvention à l’industrie pétrolière des pays du G20: Selon une étude réalisée par le groupe environnemental Oil Change International, les pays du G20 versent ensemble chaque année l’équivalent de 452 milliards de dollars américains en subvention à l’industrie pétrolière, minant du même coup les efforts du monde pour lutter contre les changements climatiques.

Donner une valeur au monde: Si partout on nous propose des « débats », les vrais débats sont rares. Plus encore sur les questions économiques.

Assurer la protection des milieux naturels: Coup sur coup, en 2012, les conservateurs ont, de l’avis de plusieurs scientifiques et écologistes, « mis la hache » dans des lois environnementales cruciales au Canada avec les projets de loi C-38 et C-45.

« Une société doit décider de ce qu’elle met en commun »: Essai sur la révolution au XXIe siècle, il estime que ce principe est au cœur de l’alternative au néolibéralisme.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE: «Nouvelle loi sur le lobbyisme: une menace pour l’environnement et la démocratie»

Environnement: un «rebranding» s’impose pour le Canada, dit Couillard: Le Canada doit procéder à un « rebranding » de son image environnementale sur la scène internationale, a plaidé Philippe Couillard à l’approche de la conférence de Paris sur le climat.

Ex-oil industry exec to head natural resources minister’s office: Janet Annesley has worked much of the last 15 years for both oil company Shell and the Canadian Association of Petroleum Producers, according to her LinkedIn page and media reports.

All Big energy’s men: From his office at the European Commission’s headquarters in Brussels, Joachim Balke has had endless email exchanges with E.ON, a world leading energy group and top power provider in the UK and across Europe.

ÉES:

Consultations publiques du 17 novembre 2015

Hydrocarbures : de nombreux groupes déplorent la précipitation et le manque de vision du gouvernement du Québec et exigent un véritable débat de société sur la transition énergétique

Les groupes environnementaux dénoncent le caractère «bâclé» des consultations publiques: Au moment où débutent les consultations publiques sur les évaluations environnementales stratégiques (EES) sur les énergies fossiles, plusieurs groupes écologistes déplorent le caractère « précipité et peu rigoureux » du processus, qui doit mener à l’élaboration du premier projet de loi sur les hydrocarbures de l’histoire du Québec.

Des écolos provoquent un malaise à la consultation sur les hydrocarbures

Majorie Lapierre: Sur la volonté du gouvernement du Québec à développer les hydrocarbures dans la province.

Consultation bidon sur les hydrocarbures au Québec: Je commence sérieusement à être écoeuré d’écrire sur ces consultations bidons. Bidon comme dans «faire semblant». Bidon comme dans «baril de pétrole».

Les consultations publiques débutent malgré l’absence de plusieurs études clés: Même si les consultations publiques des évaluations environnementales stratégiques sur les énergies fossiles débutent ce lundi, pas moins du tiers des études commandées par le gouvernement Couillard n’ont toujours pas été publiées, a constaté Le Devoir.

Hydrocarbures : Gaspé demande à nouveau la tenue d’audiences du BAPE: Les citoyens de Gaspé ont profité des consultations publiques sur les hydrocarbures pour demander à nouveau que le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement se penche sur les projets d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures en Gaspésie.

Les études lancées par le gouvernement Couillard sont jugées biaisées: Le début des consultations publiques des évaluations environnementales stratégiques (EES) sur les énergies fossiles a surtout été l’occasion de décrier le processus établi par le gouvernement Couillard, jugé biaisé en faveur de l’exploitation du pétrole et du gaz.

L’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE STRATÉGIQUE SUR LES HYDROCARBURES: UNE DÉMARCHE QUI PORTE ATTEINTE AUX DROITS HUMAINS

Les Madelinots fermement opposés à l’exploitation des hydrocarbures: Les habitants reprochent la faible présence des Îles dans les discussions nationales sur le sujet. Les personnes dans la salle estiment qu’il faudra plus que des études et des analyses pour convaincre la population.

Consultation publique: les citoyens ne se sentent pas écoutés: Mardi soir à Gaspé, une quarantaine de citoyens ont assisté à la consultation publique dans le cadre des évaluations environnementales stratégiques sur l’exploration des hydrocarbures. Plusieurs gaspésiens sont venus y partager leur vision de l’exploitation du pétrole dans leur région.

Extraction:

Québec met la table pour l’exploitation des hydrocarbures: Réunis dans le cadre de la conférence annuelle de l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ), plusieurs membres ont accueilli avec grande satisfaction la confirmation du gouvernement du Québec de publier d’ici six mois divers cadres législatifs et réglementaires susceptibles de soutenir le développement de l’industrie québécoise du gaz et du pétrole.

Couillard prédit la fin du recours au gaz naturel : Mais du même souffle, M. Couillard qu’il faudra aussi apprendre à se passer éventuellement du gaz naturel, dont le Québec est un important consommateur. Les Québécois sont même indirectement propriétaires de la société Gaz Métro, par l’entremise de la Caisse de dépôt.

Gaz Métro et sa verte campagne: Or, ce que fait Gaz Métro, c’est miser sur l’ignorance des Québécois pour leur servir une entreprise de greenwashing parfaitement dégoûtante, et ce, précisément quand les forages controversés se multiplient

Les fausses vérités de Gaz Métro: En se portant à la défense de la campagne de publicité de la compagnie Gaz Métro qu’elle représente, Mme Stéphanie Trudeau énonce quelques lieux communs réitérés par l’industrie qu’on peut qualifier de faussetés.

Des écologistes s’en prennent aux pubs de Gaz Métro: À la veille de la présentation d’une loi sur les hydrocarbures par le gouvernement Couillard, des groupes écologistes demandent à Gaz Métro de retirer sa publicité des ondes, car ils la jugent «malhonnête intellectuellement parlant».

Ressources Québec conclu un placement privé dans Pétrolia Inc.: Avant ce placement privé, RQ détenait 7 042 254 actions ordinaires de la Société. À ce jour, en tenant compte de ce placement privé, RQ a un contrôle ou une emprise sur 15 047 254 actions ordinaires de la Société, ce qui représente environ 16,29 % des actions ordinaires émises et en circulation de la Société

Charbon, pétrole, gaz: les trois plaies du climat: Tôt ou tard, l’humanité sera bien obligée de se passer des énergies fossiles. Au rythme de consommation actuel, les réserves mondiales de pétrole seront épuisées dans 52 ans, celles de gaz naturel dans 54 ans et celles de charbon dans 110 ans, selon les estimations du BP Statistical Review of World Energy de juin.

Oil confirmed under Africa’s oldest wildlife park Virunga: DRC govt: Seismic tests in Democratic Republic of Congo’s Virunga National Park, Africa’s oldest wildlife reserve which is famed for its mountain gorillas, have confirmed the presence of oil, the Congolese government said Friday

En panne sèche: Encore une fois, l’Alberta réaffirme le besoin de diversifier son économie en espérant que les prix du pétrole reprendront de l’altitude.

Beaucoup de revenus, peu de redevances: Selon les données très techniques publiées dans le cadre de cet exercice de « transparence », l’État a touché des droits miniers d’environ 120 millions de dollars en 2014, pour une valeur brute qui totaliserait plus de 7,4 milliards.

Un rapport accablant pour le Québec et le Canada sur les sables bitumineux: Débutée en 2014, la recherche compile plusieurs analyses dans une synthèse des émissions de GES pour l’exploitation, le transport par pipeline, par train, le raffinage et la combustion du pétrole brut issu des sables bitumineux de 2005 à 2030.

Gaspsie:

Le projet de TUGLIQ à Gaspé devrait être soumis au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement: Du moins, c’est ce que prévoit la loi pour les gazoducs de plus de deux kilomètres. Pour les écologistes, c’est le seul moyen de savoir si le projet est aussi sécuritaire que le prétend le promoteur.

La barge de Pétrolia serait ancrée dans la baie de Gaspé: Une barge de liquéfaction de 110 mètres de long et un gazoduc de 58 kilomètres : c’est ce que Tugliq souhaite construire dans le port de Gaspé et dans l’arrière-pays gaspésien si son projet d’acheminer du gaz naturel liquéfié (GNL) vers la Côte-Nord va de l’avant.

Projet de gaz liquéfié à Gaspé : la pointe de l’iceberg?: Au-delà de la création de quelque 200 emplois, dont 60 pour les opérations de la barge, 10 en soutien à l’opération et 140 sur le site du gisement Bourque, près de Murdochville, plusieurs voient en ce projet un tremplin potentiel pour d’autres entreprises, qui pourraient facilement s’approvisionner en gaz naturel et ainsi combler une demande de plus en plus forte dans le milieu.

Un projet qui fera prospérer l’ensemble de la MRC La Côte-de-Gaspé : TUGLIQ choisit Gaspé comme site portuaire de son projet destiné à réinventer l’équation énergétique québécoise

Les risques sont nuls: TUGLIQ affirme aussi que l’utilisation du gaz naturel est profitable pour l’environnement alors qu’il réduit de 30% les gaz à effet de serre par rapport au diesel qui est beaucoup utilisé par les industries lourdes.

La pollution de la cimenterie McInnis coûtera 600 millions: La pollution émise par la cimenterie de Port-Daniel coûtera 600 millions $ aux contribuables, selon la Coalition avenir Québec (CAQ), qui accuse le gouvernement Couillard d’avoir un double discours environnemental en marge de la conférence de Paris sur le climat.

La CAQ surévalue les émissions de GES, disent les experts: La mise en service prochaine de l’entreprise la plus polluante du Québec, la cimenterie McInnis de Port-Daniel-Gascons, en Gaspésie, coûtera des centaines de millions de dollars en « droits de polluer » qui seront financés par les contribuables, dénonce la Coalition avenir Québec (CAQ). Des experts se montrent cependant sceptiques devant les conclusions de la CAQ.

Manon Massé exige l’arrêt des travaux de Pétrolia à Gaspé: « À la veille de la Conférence de Paris, le gouvernement n’est même pas en mesure de faire ne serait-ce que le minimum en matière de protection de l’environnement dans le dossier de Pétrolia»

Pétrolia relance les travaux sur le site de Gaspé: Au lendemain de consultations publiques qui ont été l’occasion de réclamer encore une fois une évaluation indépendante du projet Haldimand, de Pétrolia, l’entreprise a annoncé jeudi qu’elle reprenait les travaux sur son site de forage situé à Gaspé.

Anticosti:

Philippe Couillard condamne le projet pétrolier sur Anticosti: À la Conférence sur les changements climatiques à Paris, la COP 21, samedi, le premier ministre a condamné le projet et s’en est vigoureusement dissocié, même si des entreprises sont actuellement en phase d’exploration des ressources sur l’île du fleuve Saint-Laurent. Ce projet pourrait rapporter une manne possible de 650 millions par an pour l’État pendant 75 ans.

La ruée vers le gaz de schiste: Nichée au coeur du golfe du Saint-Laurent, l’île d’Anticosti fait l’objet d’une controverse environnementale importante.

Pétrolia veut fracturer le sous-sol d’Anticosti en 2016: Si les résultats des analyses en cours s’avèrent concluants, Pétrolia a bel et bien l’intention de mener des forages avec fracturation sur l’île d’Anticosti dès 2016, a affirmé lundi son président-directeur général, Alexandre Gagnon.

Anticosti deviendra-t-elle la Terre-Neuve du Québec?: Dans une certaine mesure, Anticosti est fortement dépendante de la « péréquation » offerte par les autres Québécois. Mais comme Terre-Neuve, son avenir peut s’avérer très prometteur.

Contamination de l’eau et autres désagréments :

Le déversement permet de constater à quel point le Saint-Laurent est contaminé: La qualité de l’eau du fleuve Saint-Laurent à l’est de Montréal est en tout temps aussi mauvaise que lors du déversement majeur des égouts survenu en novembre dans la métropole

Scénario noir pour le fleuve: L’étude souligne que dans le cas du Saint-Laurent, « à la suite d’un déversement, dépendamment de la nature du pétrole déversé et du type de milieu impacté, les hydrocarbures pourraient persister pendant plus d’une décennie ».

Québec: La première source d’eau potable dans un état dramatique: La dégradation accélérée du lac Saint-Charles découle notamment de la pollution causée par les sels de déglaçage du nouveau tronçon de la route 175 qui mène à Stoneham, soit 1000 tonnes par année.

Les sols décontaminés de Mégantic sur les haldes de Black Lake: En effet, cette dernière avait annoncé plus tôt cette année un grand projet de végétalisation des haldes minières de ce secteur pour les dix prochaines années.

Lac-Mégantic : encore des traces de contamination dans la rivière Chaudière: Même si l’état de la rivière Chaudière s’est amélioré, certains sédiments et poissons du cours d’eau présentent encore des traces de la catastrophe survenue à Lac-Mégantic en juillet 2013, a révélé vendredi un deuxième rapport d’expert publié par le ministère du Développement durable.

La décontamination est terminée à Mégantic : Les prochaines étapes prévoient un ensemencement de l’ancienne zone contaminée et la rénovation des puits d’observation, ce qui confirmera en même temps la fin des travaux.

Des chercheurs s’inquiètent pour la santé du lac Saint-Pierre: À longueur d’année, le niveau de pollution du fleuve Saint-Laurent demeure élevé à la hauteur de Sorel, ont constaté les chercheurs qui ont analysé la qualité de l’eau lors du déversement d’eaux usées par la Ville de Montréal en novembre dernier.

Déversement aux Îles-de-la-Madeleine : poursuite contre Hydro-Québec: Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) poursuit Hydro-Québec dans le dossier du déversement au port de Cap-aux-Meules en septembre 2014. L’oléoduc qui relie le port à la centrale thermique qui approvisionne les Îles-de-la-Madeleine a laissé écouler 100 000 litres de diesel.

L’ONE ordonne à une filiale de TransCanada d’arrêter de forer sous l’Athabasca: L’ordonnance contre Nova Gas Transmission a été décrétée après quatre incidents distincts, un en octobre et trois en novembre, a indiqué le porte-parole de l’ONE, Darin Barter.

Farm contaminated by gas industry, family seeks compensation: Groundwater under dairy farm near Edson contaminated by solvent used to treat sour gas

Eau potable : 30 Premières Nations du Manitoba menacent de poursuivre Ottawa: La grande chef de la MKO, Sheila North Wilson, dit que le manque d’accès à l’eau potable a des effets néfastes sur les communautés, notamment au niveau de leur santé mentale et physique. « De l’eau potable pour nos Premières Nations : c’est notre but ultime »

ACTION DIRECTE ET MOBILISATION:

Requête commune: 323 municipalités appuient la démarche

Opposition au transport ferroviaire de produits pétroliers au Québec: Le groupe citoyen « Non à une marée noire dans le Saint-Laurent » dépose sa pétition à l’Assemblée nationale. Nous sommes heureux d’annoncer que c’est plus de dix milles personnes qui ont signé la pétition

Un avis alarmiste envoyé aux citoyens: Des résidants du quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal, ont reçu au cours des derniers jours un avis les prévenant d’un «danger imminent» relié au transport de matières dangereuses par train dans leur secteur, mais les autorités affirment qu’il n’émane pas d’eux.

Raterons-nous ce rendez-vous de l’histoire?: Tandis qu’on subit actuellement les assauts d’un gouvernement complètement déconnecté des classes populaires au Québec. Pendant qu’on voit Philippe Couillard et ses sbires couper dans l’aide sociale, dans l’éducation (de la garderie à l’université), dans l’ensemble du réseau de santé public et gruger dans les conditions de travail des employé-e-s de l’État.

Aux Etats-Unis, des enfants gagnent un procès pour protéger le climat: Les États ne réussissant à se mettre d’accord sur le climat et traînant les pieds pour agir lorsqu’ils ont décidé quelque chose, les citoyens saisissent depuis quelques années, la justice. En 2015, plusieurs procès ont été gagnés et d’autres commencent.

Blackfeet Nation wins ruling against development at sacred site: Tribal leaders cheered the decision, which was more than 30 years in the making. They have been trying to prevent oil and gas drilling in the Badger-Two Medicine Area ever since the Reagan administration approved leases without consulting them.

Elsipogtog to Join Other First Nations Against Energy East: Grand Chief Serge Simon of the Mohawk Council of Kanesatake of Quebec said the federal Conservatives’ pro-pipeline policies have alienated many First Nations, and attempted to speed pipeline approvals through a « flawed » National Energy Board hearing process.

La mobilisation autochtone face aux hydrocarbures

Enfants du monde pour un accord sur le climat

Enfants du monde pour un accord sur le climat.: Depuis une école primaire située au Québec, un groupe d’élèves invite les enfants du monde à exiger de leurs dirigeants politiques un accord sérieux et contraignant lors de la Conférence de Paris sur les changements climatiques (COP 21).Aimez la page et partagez, pour les enfants, pour notre planète et pour notre demain, le message doit se rendre! #COP21, #Paris, #PlusRien Maintenant, enfants du monde à vous la parole!

25 000 personnes réunies à Ottawa pour le climat, les solutions et la justice climatique

Transport d »hydrocarbures:

Climate policy is good for pipeline projects, resources minister says: Alberta’s new climate-change policy should help the battered oil and gas sector in its quest for new pipelines to get crude to more lucrative markets, Canada’s new Natural Resources Minister says.

Emergency crews respond to 32-car train derailment in western Wisconsin: Emergency crews are on the scene of a train derailment in western Wisconsin that closed highways and prompted a voluntary evacuation of nearby residents.

Tory budget surplus came at cost to public safety: ‘Is it worth government compromising its responsibility to protect the public for the sake of a trivial and meaningless budgetary surplus?

Est

Énergie est :

Les MRC préparent un mémoire sur le projet Énergie Est: Partageant des préoccupations communes, les MRC de Montmagny, L’Islet, Kamouraska et Rivière-du-Loup ont entrepris une démarche visant à produire un mémoire sur le projet d’oléoduc Énergie Est, lequel mémoire sera déposé à l’Office nationale de l’Énergie.

TransCanada garde le cap: Malgré la volonté affichée par l’Alberta de limiter la production de gaz à effet de serre imputable aux sables bitumineux, TransCanada garde le cap.

Labeaume croit de moins en moins au projet de TransCanada: Selon le maire de Québec, TransCanada pourrait se buter à certains de ses homologues au cours des prochaines semaines.

Stop Oléoduc: Mur social à Saint-Onésime: Le 3 juillet 2015, en pleine campagne électorale, Le Devoir publiait une entrevue avec Justin Trudeau sous le titre « Trudeau prédit un mur social ». L’expression a été reprise avec enthousiasme par Stop Oléoduc, dont les membres sont fermement décidés à contrer le projet de TransCanada.

TransCanada organise des «soirées portes ouvertes» sur Énergie Est: Après avoir refusé de participer aux audiences de la Communauté métropolitaine de Montréal sur le projet Énergie Est, TransCanada entend mener ses propres «soirées» d’information.

Les villes intimidées par TransCanada: Reprochant à l’entreprise de vouloir diviser pour régner, Terrebonne refuse désormais de la rencontrer

TransCanada tient à sa traversée: Même si la municipalité s’y oppose et que le site choisi est en plein coeur d’une réserve naturelle reconnue, TransCanada maintient que son pipeline traversera le fleuve Saint-Laurent à partir de Saint-Augustin-de-Desmaures.

TransCanada renonce à la construction d’un port au Québec: Six mois après avoir abandonné son projet de port pétrolier à Cacouna, TransCanada renonce finalement à en construire un au Québec dans le cadre de son controversé oléoduc Énergie Est.

Ligne 9:

Des citoyen(ne)s demandent au premier ministre de réformer l’Office national de l’énergie et de rejeter la ligne 9: Des manifestant(e)s se sont rassemblés ce matin pour exiger du premier ministre Trudeau qu’il remplisse sa promesse de campagne de réformer l’Office national de l’énergie (ONÉ) et qu’il rejette l’inversion de la ligne 9 d’Enbridge.

Tout porte à croire que les nouvelles excavations annoncées récemment par Enbridge au Québec (Rigaud, Terrebonne, Mirabel), n’ont toujours pas commencé. Et pourtant…

Le pétrole de l’Ouest canadien coule vers Montréal: Malgré la controverse, Enbridge commence finalement les livraisons de pétrole de l’Ouest à Montréal par l’oléoduc 9B, qui traverse notamment des cours d’eau et des zones résidentielles de la région.

Fight Against Enbridge Line 9 Pipeline Not Over, Despite NEB Final Approval: The fight against the Enbridge’s Line 9 pipeline is not over. A Supreme Court challenge from a First Nation is being launched, a small demonstration was held this morning in front of Justin Trudeau’s Montreal office, and more protest actions planned in coming weeks.

Run Against Line 9: Le 4 décembre, Rachel Thevenard à entamé une course tout le long du tracé du pipeline, de « Sarnia » à “Montréal”, en support des Chippewas de la Thames et pour promouvoir leur campagne de sociofinancement.

Nouveau site pour saisir l’ampleur de l’horreur : LIGNE9.INFO:« Quand est-ce qu’on meurt ? »

La section « mobilisation » du site fait une revue et un suivi de la mobilisation sur de cet enjeu.

Plusieurs groupes de la société civile et des Premières Nations demandent l’arrêt de la ligne 9 d’Enbridge: Plus de 80 groupes de la société civile au Québec et en Ontario, ainsi que des Premières Nations, ont diffusé une lettre adressée au premier ministre qui condamne l’approbation récente du projet de renversement de la ligne 9 d’Enbridge par l’Office national de l’énergie (ONÉ).

Des manifestants et manifestantes bloquent l’inversion du flux de l’oléoduc 9B d’Enbridge à la frontière de l’Ontario et du Québec

Une action qui a interrompu l’opération du pipeline pendant 10 heures, a exposé des failles abyssales dans les mesures de sécurité et d’intervention d’urgence d’Enbridge, et a fait couler beaucoup d’encre.

Coïncidence? La même journée, les actions d’Enbridge chutent de 8%.

On connaît depuis longemps la préparation médiocre d’Enbridge pour faire face aux urgences : Les francs-tireurs – Incursion dans le monde des pipelines à revoir sur le site web de Télé-Québec.

Ferroviaire :

L’Ordre des ingénieurs met un terme à son enquête sur les « observateurs » du rail: Le point avec Robert Bellefleur

Recours collectif : l’avocat Daniel Larochelle soulagé: Le juge Dumas a autorisé leurs honoraires à hauteur de 25 pour cent des sommes perçues pour les victimes, ce qui devrait représenter de 14 à 16 millions $, somme que le juge n’a pas trouvée trop élevée, puisque les honoraires réguliers d’avocats peuvent atteindre jusqu’à 40 pour cent, ce que d’autres grandes firmes peuvent exiger dans les mêmes circonstances.

Le transport de pétrole soulève de vives inquiétudes: Trois organisations de citoyens opposées à l’exportation du pétrole albertain ont déposé une pétition de 10 367 signataires pour demander au gouvernement de ne pas faire du Québec une «autoroute» pour du pétrole voué aux marchés extérieurs.

Québec poursuit le Canadien Pacifique pour 409 millions $: Puisque le gouvernement ne peut poursuivre la MMA, qui est en faillite, il se tourne maintenant vers le CP, qu’il tient en partie responsable du drame en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement.

La sécurité ferroviaire est une priorité pour Ottawa: Le nouveau ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, jure qu’il fera de la sécurité ferroviaire une «priorité» durant son mandat et qu’il pourrait même resserrer la législation qui touche au transport des matières dangereuses.

Wagons remplis de produits pétroliers hautement explosifs: situation inconcevable pour le député: À l’heure où le projet de train de passagers entre Montréal et Bromont est sur les rails, l’état des infrastructures préoccupe M. Paradis

Convois de pétrole: ce n’est pas de nos affaires?: le ministre de l’Environnement David Heurtel «a de nouveau refusé vendredi de lancer une étude indépendante sur le transport de pétrole par train, malgré les nombreuses demandes en ce sens, notamment de la Ville de Montréal».

Ça ne s’améliore pas: À chaque accident, que ce soit au Québec ou dans d’autres provinces, se dégage la constante impression de normes de sécurité lâches, sans souci de les faire appliquer pour de bon.

Belledune

Point de presse sur Chaleur Terminals

Une pétition de 10 000 signatures contre le transport des hydrocarbures par train

Opposition au transport ferroviaire de produits pétroliers au Québec : Lors du dépôt de la pétition, des citoyen-ne-s de Sorel-Tracy aux prises avec le projet Kildair et des citoyen-ne-s de Lac-Mégantic sont venus souligner que le Québec ne doit plus jamais revivre une pareille tragédie. De plus, des membres de plusieurs groupes étaient aussi présents dont Convoi-Citoyen, Tache d’huile, le RVHQ et Regroupement citoyen contre les bitumineux et pour le développement durable. Ces derniers sont tous concernés et impliqués par le dossier Chaleur Terminals.

ouest

Nord de la C.-B. : Trudeau demande un moratoire sur le trafic pétrolier: Le premier ministre Justin Trudeau a réclamé un moratoire sur le transport de pétrole brut le long de la côte nord de la Colombie-Britannique, dans une lettre de mandat adressée à son ministre des Transports, Marc Garneau.

Environmental review: Vancouver oil-by-rail terminal could hurt fish: An environmental assessment for a proposed oil-by-rail terminal in Vancouver, Wash., says the project could have negative consequences for endangered salmon and other fish in the Columbia River.

B.C. city loses Trans Mountain court battle, ordered to pay company’s costs: The City of Burnaby’s bylaw battle against the Trans Mountain pipeline has been shut down by a B.C. Supreme Court judge who has declared that the National Energy Board rules take precedence over the city’s.

Sud

America has built the equivalent of 10 Keystone pipelines since 2010 — and nobody said anything: While TransCanada Corp. has been cooling its heels on its Keystone XL proposal for the past six years, the oil pipeline business has been booming in the United States.

There Was Nothing Key about Keystone XL – Except Diverting our Attention for More Dirty Profit: The reality is that oil production continues to break record highs. The reality is that the deadly 21st century oil via rail empire – engineered by Warren Buffett (BNSF) has been deadly to dozens of people with horrific environmental consequences to life and ecosystems.

Le refus d’octroi de permis pour le projet Keystone XL met en péril l’environnement, l’économie, l’emploi et la sécurité du public aux Etats-Unis et au Canada

Changements climatiques :

Votre ville est-elle menacée par la montée des océans?: Le monde que nous connaissons pourrait changer. La montée des océans, l’un des effets les plus inquiétants du réchauffement du climat, est déjà en cours. Des pays insulaires craignent de disparaître. Mais qu’en est-il du Canada? Serons-nous épargnés? Aucunement. Tour d’horizon des régions qui pourraient écoper.

Les changements climatiques appellent une obligation juridique: Le réchauffement climatique a augmenté la fréquence et l’intensité des catastrophes naturelles, comme les pluies torrentielles qui ont éprouvé Saint-Jean-sur-Richelieu en 2011.

Des avocats interpellent le Premier ministre sur l’obligation d’agir du Gouvernement du Canada dans la lutte aux changements climatiques: Dans une lettre ouverte publiée dans Le Devoir, le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) invite le Premier ministre à assumer ses obligations juridiques en matière de lutte aux changements climatiques.

#NotAllVegans: Before we get into it, I need to say that I’m a vegan and have been for a long time. I’ve been a model in a vegan fashion show (yep), competed in a Vegan Iron Chef cook-off and have cooked my way from the front to back covers of Veganomicon.

La météo du 6 decembre 2050

Les bouleversements climatiques menacent 700 millions d’enfants: À quelques jours de l’ouverture du sommet de Paris sur le climat, un nouveau rapport des Nations unies met en lumière les menaces que représentent les bouleversements climatiques pour près de 700 millions d’enfants dans le monde, exposés malgré eux aux impacts de cette crise environnementale grandissante.

Earth’s climate entering new ‘permanent reality’ as CO2 hits new high: UN experts urge immediate action to cut emissions as CO2 concentrations in the atmosphere are on track to hit historic high, up 43% on pre-industrial times

VERS L’ADAPTATION: Synthèse des connaissances sur les changements climatiques au Québec

COP21:

Au-delà des belles paroles : le Québec à la COP21: Il faut d’abord reconnaître qu’avec sa cible de réduction de 37,5 % à l’horizon 2030, le Québec ne se présente pas les mains vides devant le reste du Canada et devant la communauté internationale. Bien que cette cible soit intéressante lorsque l’on se compare avec le reste du continent nord-américain, nous sommes tout de même en queue de peloton par rapport aux pays de l’Union européenne, qui ont adopté des cibles de réduction de 40 % et plus.

Le débat s’annonce «chaud» entre les provinces, dit Couillard: Si le premier ministre Philippe Couillard se félicite du discours ambitieux que Justin Trudeau a prononcé lundi à la conférence de Paris sur le climat, il n’en pense pas moins qu’au Canada, l’effort devra d’abord venir des provinces les plus polluantes.

Trudeau’s climate rhetoric is riveting. So what about the reality?: The international praise shows no sign of abating. Prime Minister Justin Trudeau’s speech on Monday at the United Nations climate conference in Paris – declaring that « Canada is back » – was received with a standing ovation.

Trudeau fights to keep Indigenous rights in Paris climate deal : he Global Indigenous Caucus, he said, wants the Paris climate agreement to « ensure that impacts from climate change on Indigenous Peoples are recognized and that measures are taken to provide for mitigation and adaptation from the impacts. »

Al Gore encense le Québec et Philippe Couillard: «Merci au peuple du Québec, reconnu comme un vrai héros dans les solutions à la crise du climat», a déclaré samedi l’ancien vice-président américain et prix Nobel de la paix Al Gore, à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, à Paris.

COP 21 : Un collectif d’artistes détourne 600 affiches publicitaires pour dénoncer la «schizophrénie» des sponsors

A la COP 21, la photo qui fait mâle: Regardez bien la «photo de famille» des 150 chefs d’Etat et de gouvernement publiée mardi dans Libération à l’occasion de l’ouverture de la COP 21, lundi au Bourget.

COP21 : 7% de femmes à la table du pouvoir: Et jamais la sous-représentation des femmes n’aura été si visible. A bien y regarder, elles étaient seulement 11 femmes, soit environ 7% des 150 chefs d’Etat invités.

La COP21 et les enjeux pour les droits humains: La COP21 se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre. Les 147 chefs d’État et de gouvernement ont l’avenir de notre planète entre leurs mains. Ils ont le devoir de trouver un accord contraignant à même de limiter le réchauffement climatique et ses impacts dramatiques sur les droits humains. La FIDH souhaite ici le rappeler avec force : si l’enjeu est écologique, il est avant tout humain.

Graffiti et État d’urgence

Infos sur la répression après la manif de dimanche contre la COP21: Voici les informations dont nous avons connaissance samedi. Communiqué du collectif de soutien aux manifestants interpelés.

COP21: une compilation des violences policières devient virale

Les 40 marches pour le climat ont été interdites, des écologistes assignés à résidence: Ces derniers jours, plusieurs militants écologistes et d’extrême gauche ont vu leur domicile perquisitionnés, dans toute la France. Des perquisitions particulièrement musclées comme en témoignent des habitants de Rennes à qui il est reproché d’avoir participé à des manifestations, dont celle contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes le 22 février 2014

La COP21 «réduite à la négociation»: Si les négociations climat ne sont pas menacées après les attentats de Paris, les manifestations et mobilisations parallèles semblent, elles, remises en cause.

La Coalition Climat maintient la mobilisation pour la COP 21, mais les manifestations à Paris sont interdites: « Nous maintenons nos plans de mobilisation. Nous allons travailler avec le gouvernement et la préfecture de police pour renforcer les mesures de sécurité. Mais pas de COP sans mobilisation citoyenne ! »

Un mouvement mondial trouve écho en Gaspésie : S’inscrivant dans l’élan de la Coalition Climat 21 et des autres mobilisations en cours à l’occasion de la COP 21, des citoyen-ne-s, appuyé-e-s par Tache d’huile et Environnement Vert Plus, ont posé des actions symboliques touchant des acteurs locaux de l’accélération des bouleversements climatiques.

Climate March Blocks DC Intersection, Palestine Protest Joins In: On the 9th of November, hundreds of marchers took to the streets for the « Our Generation Our Choice » march against climate chaos, racism, and militarized policing. Simultaniously, a rally was taking place in front of the White House protesting Benjamin Netanyahu’s, visit begging Obama for more military aid.

Une centaine d’États veulent une cible plus ambitieuse: À supposer que la cible soit respectée, l’idée de limiter la hausse du climat mondial à 2°C d’ici 2100 ne sera pas suffisante pour éviter que des centaines de millions d’êtres humains subissent des impacts majeurs liés aux bouleversements climatiques.

Canada backs U.S., saying carbon-reduction targets shouldn’t be legally binding: Canada on Friday backed the U.S. approach to major climate change talks in Paris, saying any carbon reduction targets agreed to at the negotiations should not be legally binding.

Les experts demeurent sceptiques: Yvo de Boer déplore le «peu de profondeur des objectifs nationaux» de réduction des gaz à effet de serre

La pensée magique: Les citoyens sont d’une grande constance, exacte description de ce qu’en font les politiciens : ce qui les préoccupe vraiment, directement, absolument, c’est l’économie.

À la défense des énergies fossiles: Au moment où tout un chacun plaidait en faveur de la signature d’un accord ambitieux de lutte contre les bouleversements climatiques à Paris, l’Inde s’est présenté lundi en défenseur de l’utilisation des énergies fossiles, au nom du droit au développement des pays les plus pauvres.

L’Indonésie est en train de brûler. Pourquoi le monde regarde-t-il ailleurs, à la veille de la COP21?: je n’ai pas une foi illimitée dans l’industrie pour laquelle je travaille. Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est qu’ils ignoreraient simplement un désastre.

Pierre Rabhi : « Ce que je reproche à la COP21… »: Ce monsieur Rabhi, sage paysan aux 77 printemps, n’a de cesse d’œuvrer pour responsabiliser l’humanité qui exploite la planète sans vergogne.

Naomi Klein : «Il faut être fou pour croire aux conférences climat»: De passage à Paris pour la sortie de son dernier livre, Tout peut changer (1), l’altermondialiste canadienne Naomi Klein enchaîne conférences et entretiens pour appeler à la convergence des mouvements anti-austérité avec ceux pour la défense du climat.

False Solutions’ Won’t Save Mother Earth: Tom Goldtooth on COP21: In a lead-up to the Conference of the Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change (COP21) to be held in Paris-Le Bourget from November 30 through December 11, the Committee in Solidarity With the Indigenous People of the Americas (CSIA) organized a solidarity day, « Native People, Defenders of Mother Earth, the Environment and the Climate, » in Paris on October 10.

Guide pratique sur l’économie des changements climatiques – La Conférence de Paris et ses suites

Climatopolitique et géo-ingénierie. En vue de la COP21: « Pour sauver la civilisation de la surchauffe, pas moins de 40 000 « experts » vont s’y retrousser les manches à faire la manche devant les actionnaires du désastre. »

L’Alberta veut devenir leader de l’industrie verte: «Aujourd’hui, nous tournons la page», a lancé la première ministre Rachel Notley, au début de son discours, qu’elle a dû interrompre plusieurs fois. La foule présente au dévoilement de son plan de lutte contre les changements climatiques l’a chaudement acclamée, telle une vedette rock.

Du froid sur le réchauffement: On se réjouit déjà d’anticiper une Conférence des Nations unies sur les changements climatiques de Paris s’acheminant vers un engagement solidaire des 195 pays présents tellement l’urgence de la situation l’impose. Mais…

L’inaction sur le climat fera flamber la pauvreté, prévient la Banque mondiale: Nouvelle mise en garde pour la communauté internationale : 100 millions de personnes pourraient basculer dans l’extrême pauvreté dans les quinze prochaines années si aucune action n’est prise pour freiner le changement climatique.

Five Questions for the Climate Movement: As an anti-capitalist and anti-colonial contingent in the Hamilton2Paris climate march, we believe the issue of environmental devastation is about so much more than carbon emissions and that the best responses to it will never come from the rich and powerful. The business and political classes have always benefited from this destruction and if they now claim to care about the environment, it’s because they need to do so to pacify us and preserve their privilege.

Darkening the White Heart of the Climate Movement: NGOs summoned the police on our black and brown bodies. Re-read that last sentence. Suggesting that our symbolic coffins – calling out BP and BHP Billington for the blood on their hands – were health and safety hazards, they attempted to remove them

Alternatives

Peut-on encore rêver d’une petite ferme familiale au Québec?: Dominic Lamontagne caresse le rêve d’avoir une petite ferme familiale, comme celle des jouets de notre enfance, avec des animaux et un jardin, pour faire vivre sa famille et, tant qu’à faire, vendre des quiches faites avec les oeufs de ses poules, le lait de ses chèvres. Un rêve tout simple. Mais impossible au Québec.

Une coop en Gaspésie pour occuper le territoire et diversifier l’offre alimentaire: En 2007, la Coop du Cap, une coopérative de solidarité, a vu le jour en Haute-Gaspésie. Sa mission touche l’agroalimentaire, le rapport à la forêt, l’éducation à tout ce qui touche l’environnement.

Le troc pour survivre à l’austérité: À L’Accorderie par exemple, qui a pour mission de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, on propose l’échange de services sans aucune contrepartie financière.

En Syrie, une expérience de démocratie directe, égalitaire et multiconfessionnelle tient tête à l’Etat islamique: Les raisons d’espérer sont rares en provenance de Syrie. Mais en janvier 2015, le monde découvre, ébahi, les images de femmes kurdes en treillis qui participent à la résistance puis à la libération de la ville syrienne de Kobané.

Décroissance: Il devient urgent d’appréhender l’économie, la société et la crise écolo-gique avec un nouveau regard

Drôle

« La COP21, c’est génial » – Spécial 2°C avant la fin du monde

PROTÉGEONS L’EAU POTABLE.

PRÉVENONS L’IRRÉPARABLE