Produit menacé

Invitons les acteurs de la péninsule et du Saint-Laurent à afficher leur inquiétude vis à vis des développements pétroliers et à affirmer leur lien étroit avec la nature.

Vos produits sont menacés

Agriculteur.trice.s, artisan.e.s, paysan.ne.s de la péninsule et du Saint-Laurent, dénoncez vous aussi la menace que le développement pétrolier fait peser sur votre activité et la santé des écosystèmes qui nous nourrissent.

L’appellation Produit menacé sert à dénoncer les dangers que le développement pétrolier fait peser sur nos écosystèmes, et donc sur notre garde-manger.

En Gaspésie, ainsi qu’aux Iles, à Anticosti et au Nouveau-Brunswick, plusieurs projets d’extraction par fracturation et de transport de pétrole par train, bateau et pipeline menacent non seulement le fleuve Saint-Laurent, mais aussi la Baie-des-Chaleurs, les rivières et les eaux souterraines de ces régions. Les risques de fuites, déversements et accidents sont énormes, et constituent une menace pour les sources d’eau potable qui permettent la production, la pêche et la cueillette d’aliments sains par de nombreux artisans de la terre et de la mer autour de la péninsule.

Alors que le développement pétrolier promet des emplois éphémères et des dégâts durables, la production d’une alimentation saine et locale promet un avenir viable pour notre région.

Posons-nous donc la question : on veut quoi dans notre assiette ?

Artisans partenaires

L’appellation produit menacé est portée par les artisans suivants :

  • Stéphane, Varech Phare Est, récolte d’algues sauvages à Cap-au-Renard
  • Claudie, les Jardins de la Mer, récolte de plantes côtières à Saint-André-de-Kamouraska
  • Jerry, Nature Highland, culture végétale biologique à Matane
  • Gérard, Gaspésie Sauvage, cueillette d’aliments sauvages (champignons, algues, fleurs, etc.) à Douglastown
  • Thierry, Récolte Nature, apiculteur à Baie-des-sables
  • Catherine, Ferme du Siffle-Orange, acériculteur à St-Aubert
  • Gabrielle Bücheler, pommades, huiles et onguents à La-Martre
  • Maxime, Éloi et Kawina, Ferme apicole Mosaïque, apiculteur à Saint-Thuribe

Si vous aussi souhaitez adopter l’appellation, contactez Catherine directement pour vous inscrire.