Luttes

Les terrains de lutte n’ont de cesse de se multiplier en Gaspésie :
– exploration/extraction avec Petrolia, Junex, MundiRegina, Resources Qc et d’autres
– transport du petrole avec CTI, Transcanada, CN…

La péninsule est attaquée de toutes parts, sans consultation de ses habitants, avec les pétrolières comme seules sources d’information.
L’enjeu est grand: la transformation graduelle du Canada et du Québec en une pétroéconomie, sinon en pétrosociété. D’un coté l’industrie des sables bitumineux qui cherche une porte de sortie à l’est, de l’autre les compagnies juniors d’exploration qui veulent se faire un nom, et faire grimper leur indice à la bourse de Toronto.

Les conséquences seront désastreuses, notamment pour la qualité de l’eau en Gaspésie, dans les terres et dans le fleuve. Nous risquons ainsi d’hypothéquer le territoire de la Gaspésie en quelques années, adieu alors à une agriculture saine, le tourisme et notre cadre de vie tel que nous le connaissons.

Les projets d'exploitation du shale de Macasty sur l'île par Ressources Québec, Pétrolia, Corridor Ressources et Saint-Aubin E&P, de même que Ressources Québec et Junex.

Le projet de terminal porté par Chaleur Terminals Inc., qui serait situé dans la Baie-des-Chaleurs au Nouveau-Brunswick, implique le transport par train de pétrole lourd, notamment des sables bitumineux d’Alberta, à travers la province , dont la vallée de la Matapédia et ses virages. Ensuite, le pétrole serait entreposé à Belledune puis exporté par super-pétroliers qui sillonneraient la Baie-des-Chaleurs, avec tous les risques que ça comporte.
Ce projet pourrait voir le jour rapidement, étant donné que les rails existent déjà et que peu d’autorisations sont nécessaires, et participerait dangereusement de l’expansion du désastre des sables bitumineux d’Alberta. Les quantités de pétrole impliquées sont significatives, soit 1,2 millions de barils par semaine dédié à l’exportation en phase 1 du projet, beaucoup plus dans les phases subséquentes.
Il faudra certainement une forte mobilisation pour renverser la vapeur...

Un forage horizontal à l'ouest de Gaspé
Un projet d'exploration en Gaspésie, par la société Mundiregina Resources et sa filiale québécoise ABBA Quebec Resources.